Services à la personne
Ménage - Repassage

Jardinage
Manutention
Remplacement de personnel
dans cantines & restauration

Employé d'immeuble
Pose de revêtements
Peinture - Bricolage
Travaux de bâtiment
Déménagement

Entretien espaces verts et voiries

 
 
 
 
 

Témoignages de salariés en parcours chez Chantiers-Yvelines

Découvrez les témoignages des salariés de Chantiers Yvelines :



Adam

Adam est polonais, il est né à Gniew. En Pologne il était mécanicien mais aujourd’hui il ne veut plus pratiquer ce métier qui est basé sur l’électronique plus que sur la mécanique, on dépanne avec des ordinateurs!
Il est venu à Chantiers-Yvelines la première fois en 2007, mais il a vite trouvé du travail en tant que peintre dans l’intérim.
Revenu à Chantiers-Yvelines en 2010, il a apprécié l’info-collective qui le renseignait sur les différents services qu’il pouvait trouver à Chantiers-Yvelines: missions de travail, formations, accompagnement socio-professionnel…
Il est en parcours d’insertion dans notre association et est suivi par le chargé d’insertion qui l’a inscrit à une formation illettrisme à l’AFIJ pour apprendre le français. Il est conscient que cela va lui permettre de mieux valoriser ses compétences.
Il n’a pas encore de projet construit, mais il est content de pouvoir bénéficier de missions de travail en nettoyage, manutention, peinture.
Suivi par le chargé d’insertion, avec lequel il a des rendez vous réguliers, il se sent soutenu dans sa recherche d’un emploi stable.



Christian


Christian est né en Martinique.,ses parents s’occupaient d’une bananeraie.
Arrivé à Trappes, il y a quelques années, Christian découvre l’intérim pendant quelques années..
Ayant entendu parler de Chantiers-Yvelines par relation, il vient s’inscrire et reçoit un très bon accueil de toute l’équipe.
Ayant quelques connaissances dans le bâtiment, il est pris en main par le formateur technique du bâtiment de Chantiers-Yvelines.
Là, au cours de formations organisées en interne, Christian apprend à enduire, à poser des parquets et à établir une relation de confiance avec le client.
Fort de cet apprentissage, par 3 fois, il trouve des CDD de quelques mois et même un CDI en entreprise.
Malheureusement l’entreprise qui l’employait fait faillite et Christian, confiant, revient à Chantiers-Yvelines en 2009.
La mobilisation de l’équipe, l’accumulation des nombreuses missions permettent aujourd’hui à Christian une grande autonomie.
.Aujourd’hui il vient de trouver un CDD de 4 mois chez EDF en Martinique et repart demain là-bas.

Founé

D’origine malienne, Founé s’installe à Trappes il y a 20ans. Elle n’a jamais travaillé dans son pays et suit son mari qui vient chercher du travail en France. Au départ, elle trouve du travail en faisant des remplacements de ménage àd roite et à gauche.
Entrainée par une amie, elle pousse les portes de Chantiers-Yvelines il y a 18 ans à la recherche d’un emploi stable.
Founé ne sait ni lire ni écrire. Chantiers-Yvelines lui propose une formation de ménage repassage, elle apprend àr epasser elle qui n’a jamais repassé auparavant!
Elle apprend à reconnaître les produits ménagers, aujourd’hui cela ne lui pose plus de problème.
Founé a 8 enfants. Pour elle Chantiers-Yvelines représente l’autonomie, elle gagne son propre argent, et les formations qu’elle a suivies, lui ont permis de tisser des liens avec d’autres femmes, salariées en parcours.
Elle trouve qu’à Chantiers-Yvelines la personne en recherche d’emploi est au cœur des préoccupations de l’équipe.
Founé aimerait beaucoup que l’on organise des temps de paroles au sein de l’association pour pouvoir échanger.
Aujourd’hui, Founé a trouvé un travail stable, elle travaille 5H30 par jour dans une entreprise où elle fait du nettoyage, elle vient à Chantiers-Yvelines chercher un complément de travail.



Marie-Yvonne


Marie-Yvonne est née en Bulgarie, à VélikoTarnovo. Fille de professeur de math, elle devient violoniste.
Mariée à un artiste peintre, elle arrive en France en 1990 avec une petite fille de 3 ans. Elle donne des cours de violon, mais très vite ce n’est pas suffisant et Marie-Yvonne entend parler de Chantiers-Yvelines où elle trouve des missions de ménage et repassage. Après quelques mois de travail, elle doit s’arrêter car n’arrive pas à obtenir de papiers. Pendant 6 ans, elle élève sa fille. Et finit par être naturalisée française en 2000.
Très autonome, elle travaille pendant quelques années comme auxiliaire de vie chez des particuliers.
En 2008, après un divorce et un an et demi de chômage, Marie-Yvonne revient à Chantiers-Yvelines, où elle rencontre le conseiller en insertion professionnelle qui lui apporte écoute et reconnaissance.
Parallèlement au travail de ménage et de repassage, elle entreprend une Validation d’Acquis d’Expériences professionnelles comme auxiliaire de vie, qu’elle réussit.
En parcours d’insertion à Chantiers-Yvelines, Marie-Yvonne est rassurée d’être entourée par l’équipe. Ses expériences passées l’ont déçue. A l’association, elle a trouvé une mobilisation de tous, chargé d’insertion, directrice, bénévoles, permanents autour de son projet professionnel. Elle doit passer son permis de conduire grâce aux subventions accordées par Amadom.
Marie-Yvonne est consciente que Chantiers-Yvelines doit l’accompagner vers un emploi stable. Elle est confiante car dans sa qualification les emplois sont nombreux.



Christian


Christian, né à Paris, y vit pendant quelques années. Artiste, dessinateur, il côtoie un milieu non-conformiste, original.
Arrivé à Trappes en 1988, il entend parler de Chantiers-Yvelines et vient y chercher du travail.
Des missions lui sont confiées en manutention et jardinage chez des particuliers. Il fait même de la sérigraphie chez un artisan, ce qui lui plait beaucoup.
Mais ce que Christian apprécie particulièrement, c’est l’accueil et l’écoute que Chantiers-Yvelines a su lui réserver.
Aidé par le conseiller en insertion professionnel, Christian apprend à rédiger un CV, et suivi par l’association il recherche activement un emploi durable.
A trois reprises, il trouve un emploi stable en entreprise, mais il ne s’y plait pas, il s’y ennuie, il veut être indépendant.
La rencontre avec la psychologue de l’association lui permet de mieux se connaître et de reprendre confiance en lui.
Cette démarche permettra à Christian d’envisager sereinement un emploi durable.
Il souhaiterait pouvoir apporter au cours de réunions collectives entre bénévoles, permanents et salariés en parcours, de nouvelles idées.
Son partage d’expériences permet de mieux comprendre la relation client salariés en parcours

 
Dernière modification : 26/04/2011